• Le massage shiatsu ou comment pratiquer le massage shiatsu ?

    Nous avons vu dans l’article : Le massage shiatsu : le massage aux multiples vertus que c’est par une action sur les méridiens d’acupuncture, que l’organisme se réharmonise en stimulant la circulation énergétique.

     

    En effet, la théorie des méridiens d’acupuncture démontre comment l’énergie circule à la surface du corps.

     

    Ils établissent des correspondances entre des trajets et des points sur la peau, et le fonctionnement des organes internes.Comment-pratiquer-le-massage-shiatsu

    Voilà pourquoi, la théorie des méridiens est le premier et le plus complet des systèmes de correspondances sur les organes internes, par une action manuelle, une pression ou un étirement.

     

    C’est là toute l’originalité des techniques de massages oriental qui ne se contentent pas d’une action sur les couches externes du corps.

    Massage shiatsu : quel est le rôle des méridiens d’acupuncture ?

    Il faut savoir que le massage shiatsu agit essentiellement par pression-relâchement le long de lignes précises qui, souvent, recoupent le trajet des méridiens d’acupuncture, sans toutefois être identiques à ceux-ci.

     

    L’originalité du shiatsu réside dans son mode d’action. Le praticien exerce des pressions rythmées et répétées le long de lignes appelées en shiatsu « Keiraku », qui recoupent le trajet des méridiens d’acupuncture, sans pour autant les suivre exactement.

     

    Chacune des lignes porte le nom de l’organe, ou de la fonction du corps correspondante, et comporte deux trajets :

    • L’un dit superficiel sur la peau et qui peut-être associé à une chaîne musculaire et tendineuse.

    • L’autre profond qui relie la partie superficielle à l’organe interne et à l’organe couplé.

       

    Seul le trajet superficiel est utilisé en acupuncture ou pour le massage shiatsu, le trajet interne permettant de matérialiser les relations entre les organes.

     

    Le massage shiatsu en action sur l’organisme ?

    Comme nous l’avons déjà évoqué, c’est en exerçant des pressions-relâchements dosées et des étirements le long des méridiens d’acupuncture que le shiatsu va améliorer les capacités de défense et d’adaptation de l’organisme.

     

    Savez-vous que chaque ligne de points est pressée trois fois au minimum, d’une manière tout à fait spécifique, et c’est surtout le dosage de la pression qui garantit les résultats.

     

    Par exemple, sur l’abdomen, les pressions touchent directement les organes internes.

     

    Sur le crâne, elles s’exercent le long des jointures osseuses. Un certain nombre de points pressés sont des points d’acupuncture qui agissent sur les organes internes, tandis que d’autres ont plutôt une action circulatoire et musculaire locale.

     

    Comment pratiquer le massage shiatsu ?

    La pression peut s’exercer avec différentes parties de la main. Mais en général la pression s’effectue principalement avec les pouces. Voici comment vous pouvez pratiquer le massage shiatsu de chez-vous :


    Suivant l’effet recherché et les parties du corps on peut employer :

     

    • La paume, vous réalisez, avec les paumes, des pressions d’échauffement sur le dos et les jambes essentiellement, ainsi que des pressions sur l’abdomen.

       

    • Le talon de la main, vous pouvez utiliser le talon de la main sur la face interne des bras pour presser plusieurs méridiens en même temps, ou sur l’intérieur des jambes quand la pression des pouces est contre-indiquée (problèmes circulatoires).

       

    • La pulpe du pouce, c’est la partie la plus utilisée en shiatsu car elle permet de presser précisément les lignes de points. Avec le pouce, la pression ne touche généralement qu’un seul point.

    • Par ailleurs, le pouce ne comporte que deux articulations, ce qui lui assure plus de fermeté que les autres doigts.

    • Vous pouvez avec les doigts écartés en opposition au pouce renforcer la stabilité de la pression en prenant appui sur le corps. Vous pouvez également utiliser les deux pouces côte à côte, parallèles, en « V », ou en « V » inversé.

       

    Bien que fondamentalement simple dans sa technique, pratiquer le massage shiatsu permet souvent d’obtenir des résultats spectaculaire en particulier pour tous les petits maux de la vie quotidienne causés par une vie déséquilibrée :

    • insomnie

    • maux de tête

    • oppression respiratoire

    • palpitations cardiaques

    • fatigue

    • difficultés circulatoires

    • excès de poids…

       

    A noter que le massage shiatsu est remarquablement très efficace en auto-massage pour soulager les douleurs dorsales, articulaires ou musculaires.

    Votre adresse email ne sera ni divulguée ni louée ni vendue.

    Vous aimez cet article ! faites-le savoir :