• Le training autogène, une technique de relaxation pour retrouver l’équilibre et la sérénité

    Il faut savoir que le training autogène a été élaboré par le professeur Johannes Heinrich Schultz.   

    Le training autogène n’est pas à proprement parler une thérapie. Cette méthode d’autodécontraction concentrative, selon les termes de Schultz, permet à chacun de parvenir à un état de détente par la concentration.Le-training-autogèneQu’est-ce-que le training autogène ?  

    C’est l’une des méthodes de relaxation les plus connues et les plus pratiquées en Occident, pour deux raisons principales : elle s’appuie sur le principe de polarité inhérent à la vie, et ses effets sont prouvés scientifiquement.   

    Née en Occident, elle convient davantage aux Occidentaux que les méthodes de relaxation orientales, et elle n’est rattachée à aucune idéologie ou croyance religieuse.   

    Depuis 1926, plus de 8 000 travaux scientifiques témoignent des bienfaits du training autogène sur toutes sortes de maux ou de désordres : hypertension, asthme, affections cutanées, troubles gastro-intestinaux, insomnies, angoisses et dépressions.   

    Son action repose sur le relâchement des muscles, le ralentissement de la fréquence cardiaque et respiratoire, la stimulation du système vasculaire sans provoquer d’effets secondaires.

    Quels sont les bienfaits du training autogène ?  

    Sans doute avez-vous déjà vécu des expériences difficiles que vous avez affrontées avec courage et que vous avez finalement réussi à surmonter.   

    De la même manière, le training autogène vous apprend à agir consciemment sur votre système nerveux végétatif.   

    Cette méthode offre à chacun la possibilité de contrôler son état physiologique, mental et émotionnel, tout en étant pleinement conscient.   

    Vous êtes détendu et maître de vous même, sans être sous l’emprise du mental, et vous pouvez arrêter les exercices quand vous le souhaitez.   

    Celui qui pratique le training autogène 2 minutes trois fois par jour constate au bout de quelque temps que son état physique et mental se transforme de manière positive.   

    Les personnes actives récupèrent tellement d’énergie qu’elles n’épuisent plus leurs réserves, et les personnes tendues intérieurement sont plus sereines.   

    S’accaparer un moment de calme et de détente  

    Les personnes qui sont très sollicitées par leurs occupations professionnelles ou familiales ont particulièrement besoin de déconnecter de temps à autre pendant quelques minutes pour récupérer.   

    A noter que la pratique du training autogène procure une sensation de détente comparable à celle d’une longue sieste.   

    Il suffit de quelques minutes pour retrouver son énergie et son pouvoir de concentration pour poursuivre les activités quotidiennes.   

    Le training autogène en action sur l’organisme  

    La plupart de nos organes fonctionnent de manière autonome, indépendamment de notre volonté.   

    Leur fonctionnement est activé par des filets nerveux. Parmi les organes qui sont commandés par le système nerveux végétatif figurent notamment l’estomac, les intestins, les vaisseaux sanguins et le cœur.   

    Même lorsque la conscience est déconnectée, par exemple pendant le sommeil, ces organes continuent de fonctionner.   

    Il faut savoir que le système nerveux végétatif contrôle et régit les fonctions corporelles par l’intermédiaire de « centrales de commandement » ou relais nerveux.   

    L’un de ces relais se situe dans l’épigastre, région de l’abdomen située entre l’appendice xiphoïde, à la base du sternum, et le nombril.   

    Ce relais envoi des influx « comparable au rayon du soleil », d’où son nom de plexus solaire. Cet important ganglion nerveux est à l’origine de nombreux maux dans la région abdominale.   

    Les nerfs communiquent directement avec les organes qui fonctionnent de manière automatique. Le training autogène permet d’agir sur les nerfs pour entrer en contact avec les organes et pouvoir provoquer des réactions involontaires positives.   

    Cependant, vous n’agissez pas directement sur les muscles commandés par le système végétatif ; vous vous concentrez sur des sensations et vous laissez les choses advenir.   

    Le training autogène et les performances physiques  

    Le training autogène favorise l’harmonisation des mouvements, conduisant automatiquement à une amélioration des performances sportives.   

    Calme et détendu, le sportif peut alors mieux se concentrer sur son objectif, sans tension ni crispation.   

    Le risque de blessures ou de lésions diminue également. En outre, le sportif peut s’entraîner par la pensée.   

    La visualisation lui permet de répéter des enchaînements difficiles jusqu’à atteindre la perfection.   

    Ainsi, le calme, la détente et l’équilibre psychique procurés par le training autogène améliorent la capacité de concentration, qui jouent un rôle de premier plan dans presque toutes les disciplines sportives.   

    Comment le training autogène agit sur la douleur ?  

    Le soulagement de la douleur par le training autogène ne consiste pas à la refouler.   

    Cette pratique a pour but de modifier durablement la représentation que l’on se fait de la douleur et, par voie de conséquence, son intensité.   

    Elle s’emploie à neutraliser la tension intérieure et les angoisses qui sont généralement associées à la douleur.   

    Les modifications des fonctions végétatives qui accompagnent la douleur-telles que l’accélération du rythme cardiaque et respiratoire, ou les sueurs-s’atténuent sous l’effet de la pratique du training autogène.   

    Comment le training autogène peut-il aider à rompre les troubles du sommeil ?  

    Les troubles du sommeil peuvent avoir des causes fonctionnelles ou psychique, et ils sont souvent traités par le recours au somnifères.   

    Mais ceux-ci créent un état de dépendance, à tel point que la détente nécessaire à un sommeil profond et réparateur n’est plus possible sans la prise de médicaments.   

    Dans la plupart des cas, ce sont les problèmes et les soucis de la vie quotidienne qui sont à l’origine des troubles du sommeil.   

    La plupart du temps, les personnes concernées ont du mal à s’endormir le soir, elles se réveillent au milieu de la nuit ou avant l’heure la matin.   

    Enfin, celui qui ne parvient plus à s’abandonner au sommeil doit le provoquer par son intervention.   

    A noter que les exercices d’autodécontraction du training autogène, peuvent vous aider à rompre ce cercle vicieux.   

    Et vous, que pensez-vous de cette méthode de relaxation ?

    Votre adresse email ne sera ni divulguée ni louée ni vendue.

    Vous aimez cet article ! faites-le savoir :

    Un commentaire a été rédigé, ajoutez le votre.

    1. Rétrolien: Le training autogène, une technique de r...